logo
fr / en
Fillette
11 juin 2018
J’aime assez le manque d’épaisseur des personnages de conte. Ils sont des moteurs passifs des événements, sans beaucoup de détails sur leur physique ou leur psychologie, et souvent sans prénom non plus.
Je vous présente donc fillette.